EXTRAITS DU TEXTE

écriture Sarah Mordy


Prologue

Gorneval - Une tragédie est le fruit de l’incompréhension et de l’absurdité qui règne en ce monde, et dont les êtres humains , souvent malgré eux, sont les malheureux géniteurs.

L’histoire que je m’apprête à vous conter est celle d’un amour unique et rare que l’on ne connaît peut-être qu’une fois dans sa vie pour les plus chanceux, jamais pour les autres. Un amour si intense que la simple pensée de l’être aimé vous fait sentir comme si une vague, au début sourde et lointaine et dont on ne peut mesurer l’ampleur, une vague lovée dans le creux de votre ventre, prenait possession progressivement de tout votre corps, vrombissant d’une voix chaude et pesante, comme ces vagues qui déchaînent l’océan un soir de grande tempête, grandissant au fur et à mesure qu’elle se rapproche du rivage de votre cœur, jusqu’à devenir un monstre d’eau déchaîné, surpuissant, galopant à une vitesse folle, incontrôlable et prodigieuse, se traçant un chemin contre les parois de votre peau, imbibant toute votre chair de son écume, finissant par atteindre le berceau de votre cage thoracique pour s’y écraser, enfin en des milliards de particules.

Cet amour extraordinaire, flamboyant, sublime, déraisonné, qui vous noie de l’intérieur autant qu’il vous insuffle votre dose vitale d’oxygène, cet amour fût celui de Tristan et Yseult.

Tristan, neveu du roi Marc de Cornouailles et guerrier à sa cour.
(Au moment où Gorneval prononce le nom de “Tristan”, celui-ci ouvre les yeux)

Yseult, princesse d’Irlande, fille du roi Gormond et de la reine Isolde.
(Au moment où Gorneval prononce le nom de “Yseult”, celle-ci ouvre les yeux)

Un des éléments de l'histoire qu'il est important de noter, c'est que la Cornouailles, comté au sud-ouest de l’actuelle Grande Bretagne, et l'Irlande, sont en guerre depuis des siècles.

Mais tout d'abord, je me présente : Gorneval, je suis le fidèle compagnon de route de Tristan. A l’heure qu’il est je suis mort depuis longtemps, comme tous les autres que vous voyez ici derrière moi, et pour beaucoup au cours de l’histoire qui va se dérouler sous vos yeux.